10 idées pour une mode durable

L’industrie de la mode est pointée du doigt depuis plusieurs années pour ses pratiques désastreuses envers la planète. La culture de la mode jetable, la course aux prix les plus bas, l’usage des produits chimiques et les conditions de travail souvent indécentes des travailleurs dans pays en développement sont autant de facettes d’un système économique à bout de souffle. Cette situation est très lucrative pour un petit groupe de personnes mais il est de plus en plus évident qu’elle n’est pas viable à long terme et que les choses doivent changer rapidement.
Tandis que la plupart des grandes marques font du greenwashing et tentent de redorer leur image en sortant des gammes de produit utilisant des matérieaux recyclés ou synthétiques moins polluants, des voix s’élèvent pour penser un transformation plus radiacle de l’ensemble de a chaine industrielle. Celle-ci commence par les designers de modes qui, bien souvent ne sont pas formés pour penser la concereptions d’articles de mode de façon écologique.
Parmi ces voix, nous pouvons citer TED Project, basé à Londres, qui milite depuis 10 ans pour proposer des nouvelles pratiques aux designers de modes afin de leur permettre changer radicalement la pratique de l’industrie.

 

Voici leurs 10 propositions pour une mode plus responsable.

1 – Réduire les déchets

Encourager les designers à réduire au maximum les déchets créés dans l’industrie textile, tant avant qu’après la consommation. Cela inclut la réduction et le recyclage des déchets, mais aussi l’idée que dès le départ, nous devons éviter de produire des choses qui ne fonctionnent pas et dont les gens ne veulent pas.

Exemples :

  • Conception lente
  • Conception pour les applications à longue et courte durée de vie
  • Zéro déchet
  • Valeur esthétique accrue des articles

2 – Concevoir des articles recyclables

Lorsque l’on conçoit des produits ayant vocation à être recyclés, le processus de pensée est complètement différent. Cela consiste non seulement à conserver les ressources qui ont servi à la production de certains produits, mais aussi à savoir utiliser au mieux des matériaux issus du recyclage

Exemples :

  • Créer des articles recyclables
  • Créer des article avec un matériaux unique
  • Favoriser de désassemblage pour le recyclage

3 – Réduire les impacts chimiques

Les produits chimiques sont nombreux et important dans la conceptions des articles de mode. Une sélection de procédés et de produits plus appropriés peut minimiser les impacts environnementaux.

Exemples :

  • Rechercher des matériaux produits biologiquement
  • Utiliser la technologie mécanique pour créer des motifs décoratifs de surface non chimiques
  • Créer des effets pour remplacer les matériaux et les procédés connus pour être nocifs

4 – Réduire la consommation d’énergie et d’eau

La consommation d’énergie et d’eau dans l’industrie textile est extrêmement élevée et se produit à chaque étape du cycle de vie des textiles – au stade de la production, au stade de l’utilisation (où les consommateurs utilisent et prennent soin des textiles et des vêtements) et au stade final (qui couvre soit l’élimination et/ou la réutilisation du matériau.

Exemples :

Dans la phase de production :

  • Impression et teinture par aspiration
  • Systèmes de dessin à sec
  • Teinture à l’air

Dans la phase d’utilisation :

  • Conception pour le non-blanchiment ou le faible blanchiment
  • Revêtements techniques pour réduire les lavages
  • Un étiquetage innovant et informatif
  • Localisation
  • Systèmes énergétiques naturels

5 – Explorer les technologies propres/améliorées

Remplacer les systèmes de production par des technologies moins consommatrices d’énergie et plus intelligentes pour réduire les impacts environnementaux.

Exemples :

  • Matériaux et procédés biologiques
  • Impression 3-D
  • Laser
  • Jet d’eau
  • Coupure sonique
  • Soudage sonique
  • Impression numérique
  • Nouvelles techniques de teinture
  • Finition numérique

6 – Un design qui tient compte des modèles de la nature et de l’histoire

Cette stratégie vise à déterminer dans quelle mesure les concepteurs de textiles peuvent trouver l’inspiration et les informations nécessaires à la conception durable future en étudiant et en réfléchissant sur la nature ainsi que sur les textiles, les habitudes et les sociétés du passé.

Exemples :

  • Polymères à mémoire de forme pour imiter le mouvement naturel
  • Les nano-revêtements « effet lotus »
  • Velcro
  • Aider à faire et réparer
  • D.I.Y/ personnalisation
  • Techniques historiques de teinture/impression

7 – Concevoir une production éthique

Il s’agit d’un design qui utilise et investit dans les compétences artisanales traditionnelles. Il s’agit d’une production éthique qui soutient et valorise les droits des travailleurs, et de l’approvisionnement en matériaux issus du commerce équitable. Elle s’interroge sur la signification de la production éthique et sur la manière dont elle diffère pour chaque échelle de production et de fabrication.

Exemples :

  • Approvisionnement en matériaux issus du commerce équitable
  • Engager des fournisseurs qui respectent les codes de conduite
  • Chaînes d’approvisionnement verticales
  • Prise en compte des ressources locales
  • Les concepteurs agissant comme facilitateurs de l’entreprise durable dans les communautés

8 – Réduire le besoin de consommer

Cette stratégie consiste à fabriquer des choses qui durent, des choses que nous voulons vraiment et que nous voulons garder et soigner, et à concevoir et produire des textiles et des produits qui s’adaptent et changent avec l’âge. Cette stratégie consiste également à explorer des formes alternatives de conception et de consommation telles que la co-conception et la consommation collaborative.

Exemples :

  • Conception durable sur le plan émotionnel
  • Conception lente
  • Participation des consommateurs à la co-conception et à la consommation collaborative, à l’approvisionnement par la foule et aux réseaux sociaux
  • Applications pour des informations sur mesure

9 – Dématérialiser et développer des systèmes et des services

Cette stratégie introduit le concept de conception de systèmes et de services en lieu et place de produits ou pour soutenir ceux-ci, par exemple la location, le partage, la réparation.

Exemples :

  • Bail
  • Partager
  • Réparation
  • Partage de l’expérience
  • Méthodes de conception des services centrées sur l’utilisateur
  • Collaboration en ligne/communautés locales

10 – Activisme en matière de design

Dans cette stratégie finale, nous encourageons les designers à laisser le produit derrière eux et à travailler de manière créative avec les consommateurs et la société dans son ensemble. Il s’agit de concevoir des événements et des stratégies de communication au-delà de la conception du produit afin d’accroître les connaissances des consommateurs et des designers sur les impacts environnementaux et sociaux de la mode et des textiles. Le designer textile devient alors un « innovateur social ».

Exemples :

  • Publications
  • Blogs
  • Expositions
  • Conférences
  • Festivals
  • Les médias sociaux
  • Manifestes

Espérons que les jeunes designers et concepteurs de mode en prennent de la graine. Il est inévitable que le changement passera par eux.

About The Author

Répondre