Comment la mode est devenue si polluante ?

Une industrie très rentable

L’industrie de la mode est une immense industrie qui comprend les vêtements, les chaussures, les bijoux et les cosmétiques. Elle a connu une croissance constante au cours des dix dernières années à tel point qu’en 2019, sa valeur globale était estimée à 3 000 milliards de dollars. Si la valeur de cette industrie était le PIB d’un pays, il serait alors classé 10e au monde !

Plus qu'une affaire de textile

On peut diviser la mode en deux moitiés distinctes mais interconnectées. D’une part, elle un élément symbolique fort, pouvant jouer sur nos désirs ou nos systèmes de représentations. Elle sert notamment à définir des identités ou des statuts sociaux. D’autre part, elle constitue fonctionnement pragmatique, à travers sa chaîne économique allant du design à la fabrication, jusqu’au transport dans nos magasins. Ainsi, chaque vêtement ou produit que nous achetons peut être retracé jusqu’aux origines des matières premières utilisées pour sa fabrication. Aujourd’hui, la plupart des vêtements que nous achetons sont effectués en Asie du Sud-Est, mais cela n’a pas toujours été le cas. Il y a tout juste 30 ans, les vêtements étaient encore fabriqués localement. Alors comment en sommes-nous arrivés là ?

machine-fil

Le textile à l'origine de la révolution industrielle

Avant la révolution industrielle, les habits et autres articles textiles étaient fabriquées par des artisans qui travaillaient de leurs propres mains. La révolution industrielle a radicalement changé le fonctionnement de la société. Avec l’invention de la machine à vapeur, le développement des machines-outils, et la construction de nombreuses usines, tout a pu être fabriqué plus rapidement et en plus grande quantité. Saviez-vous que l’invention du métier à tisser mécanique est considéré comme marquant le début de la révolution industrielle ? Eh oui, l’industrie textile a été la première industrie à utiliser des méthodes de production modernes. Le développement des transports et des technologies de communication, a transformé l’ensemble des habitudes de production et de consommation dans un réseau mondialisé interconnecté.

Mode et mondialisation

La mondialisation de l’industrie de la mode a donné lieu à des chaînes d’approvisionnement longues et complexes, mais aussi à un marché mondial de consommateurs. Ces évolutions posent de nombreux défis car il devient plus difficile de contrôler les début et fin de vie des produits. Ces défis peuvent concerner l’origine des matières premières, les produits chimiques utilisés pour produire le tissu ou encore les conditions de travail dans les usines sous-traitantes. Ces défis sont aggravés par le fait que pour de nombreuses marques de mode, la réduction des coûts et l’augmentation des profits est l’objectif principal. Concrètement, les désirs de croissance économique rapides au profit des actionnaires et au détriment de l’environnement et des conditions de travail expliquent pourquoi l’industrie de la mode est à la fois une des plus rentables et des plus polluantes au monde ! C’est tout notre système actuel qui célèbre la croissance économique mais ne soutient pas les préoccupations environnementales et sociales. Sous la pression des consommateurs, les choses commencent un petit peu à changer, mais la route est encore longue !

About The Author

Répondre