Gros plan sur la maison bioclimatique - La Goose

Gros plan sur la maison bioclimatique

De plus en plus de Français ont à cœur la réduction de leurs dépenses énergétiques. Si vous aussi vous estimez que les vôtres sont trop élevées et que vous recherchez un moyen efficace de les diminuer, alors vous devriez vous intéresser à la maison bioclimatique. Tour d’horizon de ce qu’il y a à retenir au sujet de ce concept en phase avec les besoins environnementaux actuels.

maison bioclimatique

Qu’est-ce que la maison bioclimatique ?

Une maison bioclimatique est un logement dont la construction repose sur un respect strict de l’environnement. Elle doit pouvoir bien s’intégrer à la nature pour diminuer au maximum les dépenses d’énergie, sans pour autant altérer le confort de ses habitants. Sa conception vise à utiliser de façon optimale les ressources naturelles qui sont autour d’elle pour lui permettre d’être écologique et performante sur le plan énergétique. En effet, elle se base sur des ressources comme le bois ou le soleil pour son fonctionnement, mais aussi pour la production d’énergie, le chauffage, l’éclairage, etc.

L’isolation compte beaucoup pour les maisons de ce type. C’est ainsi que pour leur construction, l’accent est particulièrement mis sur les matériaux d’origine naturelle reconnus pour leurs excellentes propriétés isolantes. Il s’agit par exemple de l’utilisation de la paille et de la ouate de cellulose pour les toitures ou l’usage de la terre, du bois, des briques, etc. En ce qui concerne les ouvertures, beaucoup ont tendance à privilégier un double, voire un triple vitrage, idéal pour une réduction maximale des déperditions de chaleur.

En optant pour une construction bioclimatique, vous devez donc dès la début faire le bon choix concernant la parcelle sur laquelle elle sera implantée. Il faudra vous assurer qu’au moins une partie du domicile soit baignée par les rayons du soleil tout au long de l’année. L’idéal est alors d’éviter les terrains exposés au nord, très escarpés ou situés en bordure d’une forêt. Étant donné que les performances d’une construction bioclimatique reposent en majorité sur son orientation, la plupart des projets portent sur des habitations neuves. Cependant, si vous le voulez, vous pouvez aussi procéder à l’amélioration de l’efficacité bioclimatique d’une maison déjà construite en la rénovant.

Pourquoi opter pour une maison bioclimatique ?

Les maisons bioclimatiques sont assez avantageuses. En effet, compte tenu de la non-utilisation de matériaux polluants au moment de la construction, il s’agit de logements qui sont très sains. L’air y circule aussi de façon optimale, ce qui limite considérablement les risques d’apparition de moisissures et le développement de certains troubles respiratoires chez les habitants.

De plus, les maisons bioclimatiques sont respectueuses de l’environnement et vous permettent de réaliser des économies non négligeables en ce qui concerne les dépenses énergétiques. C’est ainsi qu’elles sont orientées et ouvertes sur le sud, ce qui leur permet d’être naturellement éclairées en journée et de réduire par la même occasion la consommation électrique pour le chauffage et l’éclairage. Afin de conserver au mieux la chaleur en provenance des rayons solaires, l’accent est d’ailleurs mis sur des matériaux de construction à inertie thermique. Ainsi, ils arrivent à capter la chaleur en journée et à la libérer la nuit quand le temps est beaucoup plus froid.

Pendant l’été, la maison bioclimatique n’exige pas de faire usage d’un système de ventilation ou de climatisation. Les ouvertures prennent en compte la position du soleil. De ce fait, l’ajout de brise-soleil et une excellente isolation couplée à l’adoption d’un dispositif d’aération adapté maintiennent l’intérieur des pièces bien frais. Le confort thermique est donc garanti à l’intérieur des maisons bioclimatiques, et ce, aussi bien en période hivernale qu’estivale grâce à une régulation optimale du niveau de température.

De plus, vous n’êtes pas limité en ce qui concerne le choix de l’architecture d’une maison bioclimatique. Ainsi, que vous ayez opté pour un simple chalet, un cottage ou pour un style plus moderne ou atypique, il vous suffit de trouver les bons ouvriers pour concrétiser votre projet. Très souvent, le logement est assez esthétique en raison de sa parfaite intégration à son environnement. En outre, de plus en plus de maisons bioclimatiques sont construites à partir de matériaux très faciles à entretenir.

Par ailleurs, si vous songez à revendre votre bien immobilier après quelque temps, vous pourrez en tirer un bon prix, puisque de nombreux acheteurs apprécient les habitations qui ont une faible consommation en énergie.

maison écolo

Quelles sont les limites d’une maison bioclimatique ?

Même s’il est vrai que la maison bioclimatique est très avantageuse sur de nombreux plans, il faut reconnaître qu’elle a quelques limites. Pour sa conception, par exemple, il est indispensable de faire intervenir des professionnels expérimentés dans ce type de logement. En effet, d’excellentes connaissances sur les plans écologique, géologique, météorologique et en bâtiment sont nécessaires pour la mise en œuvre des projets de constructions bioclimatiques.

De plus, vous pouvez être appelé à renoncer au plan de vos rêves pour respecter l’environnement dans lequel votre maison sera implantée, puisque c’est à elle de s’adapter à la nature et non le contraire.

En outre, vivre dans un logement de ce type vous pousse à vous conformer à certaines règles et à prendre de nouvelles habitudes, ce qui n’est pas toujours facile pour tout le monde.

Il faut aussi reconnaître qu’une habitation bioclimatique est plus onéreuse à la construction parce qu’elle exige l’utilisation de matériaux sains, naturels et de qualité. Par ailleurs, le savoir-faire nécessaire pour la réalisation est spécialisé, plus cher et moins courant que celui qui permet de construire les maisons traditionnelles.

Toutefois, cet argument relatif au coût d’une habitation bioclimatique mérite quelques précisions. En effet, s’il est indéniable que les travaux vous reviendront chers, il convient de préciser que vous pouvez économiser jusqu’à plus de 60 % sur vos dépenses en chauffage par rapport à une habitation traditionnelle. Étant donné que les prix de l’énergie ont tendance à augmenter, les économies réalisées deviennent donc plus intéressantes avec le temps. L’investissement de départ est donc vite amorti après quelques années.

About The Author

Répondre